top of page
Search
  • Admin

La milice Ougandaise : ‘’Nouvel acteur’’ du conflit de Minembwe ?

Updated: Nov 3, 2021





En tant qu’une des personnes qui suivent de près la situation actuelle de Minembwe, j’ai interrogé au préalable «un nouvel acteur» du conflit, comme l’a rapporté DW. Maintenant, je viens avec des questions approfondies sur les nouvelles de DW confirmant la présence de la milice ougandaise soutenant Banyamulenge. Cela fait des années que je poursuis ce problème mais depuis le 13.12.2019 j'ai été en quelque sorte surpris par ce nouvel acteur comme Helène Shaddai cité par DW https://www.dw.com/fr/les-groupes-arm%C3%A9s-actifs-dans-lest-de-la-rdc/a-51664664 : "Les Maï-Maï sont soutenus par des milices burundaises et les Banyamulenge (groupe rwandophone, ndlr) sont appuyés par des milices rwandaises et ougandaises. ". Helène Shaddai, coordinatrice du Directoire des organisations féminines pour la paix, le DIOFAP. Un nouvel acteur comme l'a souligné Helène Shaddai est «la milice ougandaise».

Je qualifie cela de «nouvel acteur» car c'est la première fois que la «milice ougandaise» est citée parmi les groupes armés qui opèrent directement ou indirectement dans les conflits de Minembwe. J'ai revu mes sources pour comprendre ce nouveau problème mais je n'ai toujours pas de réponse. Cependant, cela m'a amené à un autre nouveau scénario qui est très dangereux pour l’actuelle situation. Ces questions méritent peut-être les réponses:

DW a-t-il vérifié ses sources avant de publier cet article? Helène Shaddai a-t-elle des preuves irréfutables confirmant la présence de la milice ougandaise qui soutient les Banyamulenge? Ce nouvel acteur est-il créé pour justifier le soutien des pays de la région aux groupes Mai-Mai et burundais?

Cela doit être considéré comme un problème sérieux, car il survient lorsque le monde ferme les yeux devant un possible génocide contre Banyamulenge. Et comme nous le savons, cette déclaration confuse vise à justifier les tueries ?. Beaucoup de confusion, elle n'a pas cité le nom de cette milice comme nous connaissions déjà Mai-Mai, RED-Tabara, FOREBU, FNL et les résistants Banyamulenge tels que Twirwaneho-Gumino. Quelqu'un doit demander pourquoi je ne mentionne pas le groupe RNC car cela a été signalé plusieurs fois. Il aurait été là, mais des sources ont confirmé qu'ils avaient déménagé dans le nord du Kivu ?.

Prosper B. Baseka

68 views0 comments

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page